• Accueil
  • > Le fameux protocole d'Estrosi et ses amis

Le fameux protocole d’Estrosi et ses amis

20092009

 

 

ministremagouille.jpg

 

Pour un protocole, on ne pourra pas dire que le gouvernement et ses amis ne savent pas y faire !!

 

Je vous invite donc à consulter ce que le gouvernement a soit-disant « négocié » en terme de réindustrialisation avec Molex et HIG, ça vaut le détour à condition de ne pas être trop agacé !

 

 

protocole14septembre.jpg

Cliquez sur l’image pour lire le .pdf surligné

 

 

Certains passages surlignés dans ce .pdf amènent des questions, d’autres sont tout simplement scandaleux…

 

 

Tout d’abord, en ce qui concerne le pseudo repreneur, je ne vous apprend pas que HIG est un fonds d’investissement américain spécialisé dans les placements à risque et dans le rachat d’entreprise en difficulté.

C’est visiblement tout ce qu’a trouvé le gouvernement, c’est pas brillant ! En même temps, de la part de Sarkozy, on voit mal comment en ventant les mérites d’une politique ultra-libérale il pouvait trouver autre chose !
 

 

Ensuite, concernant les engagements de Molex dans ce protocole :

- Molex doit donc constituer la nouvelle société qui devrait s’appeler « Newco » (je ne m’étais pas trompé de beaucoup quand j’avais avancé le nom de « NewMolex »…), et doit la capitaliser à hauteur de 5,4 millions d’euros.

Il faut bien comprendre que c’est bien Molex qui crée la nouvelle société, et pas HIG.

- Molex doit donc céder les actions qu’ils possèdent dans Newco à HIG pour un euro symbolique à l’issue de la procédure de licenciement… La question est bien de savoir se que l’on entend par « l’issue de la réalisation de la procédure de licenciement »… Dans combien de temps en français d’ouvriers ?

 

Cliquez sur l’image pour agrandir

protocolehigpartie1.jpg

Cliquez sur l’image pour agrandir

 

Concernant les engagements de l’Etat, c’est bien pire que ce que je pensais :

L’Etat s’engage donc à « octroyer » à la société mère de Newco une enveloppe de 6,6 millions d’euros.

La aussi il faut bien lire que c’est bien à la société mère que l’Etat fait un cadeau bonux d’une paille de 6,6 millions, par conséquent à Molex puisque c’est bien Molex qui crée cette entité et qui en reste propriétaire tant que ces derniers ne cèdent pas leur part à HIG  !!

Alors je sais bien que je suis un abruti, mais quand je prend ma calculette : 6,6 millions de l’Etat moins les 5,4 millions d’euros que Molex injecte, ça fait un excédent de 1,2 millions d’euros.

En d’autre terme, Molex ne va pas sortir un copec pour la réindustrialisation puisque c’est l’Etat qui va avancer l’argent, puisque c’est notre argent, celui de nous tous les citoyens de ce pays qui allons financer la mort programmée du bassin d’emploi de Villemur/Tarn !!

Incroyable !!! mais vrai !

 

La question qui fâche est : mais à quoi vont servir les 1,2 millions d’euros en trop ? Ce qui est d’autant plus étrange puisque cette somme correspond à l’enveloppe qui est prévue dans le PSE pour le versement de la fameuse « indemnité de bonne fin de transfert des outils de production », soit les 4000 euros promis dès le 15 novembre prochain si le déménagement de notre usine se passe dans le calme et la bonne humeur…

 

Cliquez sur l’image pour agrandir

protocolehigpartie2.jpg

Cliquez sur l’image pour agrandir

 

Mais ce n’est pas tout : nos 2 capitalistes que sont Molex et HIG Capital se sont arrangés un petit calendrier pour la cession définitive de toute les actions de Newco. Quant à connaître les détails de ces arrangements, il va falloir se lever de bonne heure…

Surtout que HIG ne se mouille pas trop non plus : la société récupère le site, les presses à injecter, les presses de découpe, les moules qui devraient rester, le matériel de bureau pour un euro symbolique (sauf le matériel dont a besoin le projet « Manufacturing Services », le projet des cadres achetés par Molex, et dont nous ne savons pas grand chose non plus…), et récupère également toute les parts en action pour un euro symbolique !!!

A part mettre 1 million sur la table pour en récupérer au moins 4 fois plus en un tour de passe passe, ce sera le seul effort de fait par ce fonds de pension dont la spécialité est de faire un max de blé en un minimum de temps en tant que bon capitaliste convaincu !!

 

Et pour finir dans la bonne humeur, vous remarquerez les détails concernant les postes crées : on parle bien évidemment d’équivalent temps plein et de 20 personnes à horizon de 3 mois après la cession des titres, date qui reste aujourd’hui une grande inconnue…

Je ne parlerais pas des 30 à 40 postes supplémentaires, Escrosi s’en est bien assez gargarisé dans les médias en annonçant 60 postes de sauvés, avec « un bon espoir d’une montée en puissance à 200-300 salariés d’ici à fin 2012« …

Et moi je dirais que j’ai bon espoir de 30 000 à 50 000 salariés en 2059, si la planète n’a pas explosé ou si le peuple n’a pas refait la révolution d’ici là !!!

 

Aucune garantie que ces emplois, si ils voient le jour, soient sur le site de Villemur/Tarn (on parle bien du bassin d’emploi dans le torchon du gouvernement), aucune garantie non plus que ce soit les ex Molex qui soient embauchés. En même temps, ce cirque là on l’avait déjà entendu chez New Fabris (remarquez le new) avec la création d’une papeterie industrielle annoncé par Escrosi au début du mois à Chatellerault… (lire ici : New Fabris : emploi sur le papier – Libération le 02.09.2009)

 

 

petitarrangemententreamis.jpg

 

 

 

En conclusion, les petits arrangements entre amis de la finance vont bon train, ceux qui vont payer cette opération financière à but de paix sociale sont les citoyens de ce pays et les salariés de Molex que nous sommes encore pour quelques semaines…

 

Le « Protocole d’accord général » signé le 14 septembre au ministère de l’Industrie par Christine Lagarde et Christian Estrosi, entérine le diktat de Molex : la liquidation de la production de Villemur et son transfert ailleurs au bon vouloir des dirigeants de Molex, le tout en nous mettant un pistolet sur la tempe. Des patrons voyous déjà condamnés quatre fois par la Justice (la dernière, le 18 septembre, par la Chambre prud’homale qui les oblige à verser les salaires dus…) et dont deux d’entre eux sont mis en examen dans une procédure pénale pour délit d’entrave au fonctionnement du comité d’entreprise (audience le 17 novembre au TGI de Toulouse) ont reçu l’appui des deux ministres.

 

Ainsi va la « moralisation du capitalisme » sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Ses ministres enfument les travailleurs en lutte pour leurs emplois et arrosent de millions d’euros les patrons voyous.

 

 

 

Nous aurait on mené en bateau ??

 

petitnavire2.jpg

 

 

Lire aussi :

 

 

 EDIT du 21 Septembre 2009 : Regardez ce que l’on trouve aujourd’hui dans une dépêche de l’agence Reuters : 

Molex relève ses prévisions, l’action à la hausse à Wall Street – Le Nouvel’Obs.com avec Reuters le 21.09.2009

 

 

 

 Dimanche + (Canal +)  le 13.09.2009

Image de prévisualisation YouTube

 

 


 

 

 







ACTUBUZZ BY GBA |
Quoi de neuf Cerise? |
ElAyam.5 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ActuBlog etc...
| Badro
| ENTV, une Pose Café