• Accueil
  • > La lettre de desinformation de trop

La lettre de désinformation de trop !!

10092009

 

 

La machine à communiquer et à désinformer tourne à plein régime chez Molex. Nous recevons par courrier des lettres de désinformation quotidienne, mais celle de ce Mardi 8 Septembre est celle de trop, celle qui fait que je suis obligé de répondre sans tarder, celle qui prouve une mauvaise foi sans faille d’une direction plus que jamais déterminée à pourrir le climat social et à en finir au plus vite en utilisant des méthodes sournoises, honteuses et en tenant des propos plus que jamais mensongers.

 

 

 

lettrededsinformation709.jpg

Cliquez sur l’image pour ouvrir le .pdf

 

 

Nous savons depuis plusieurs semaines que Molex aime utiliser le chantage à volonté, le tout en ne respectant ni les salariés, ni les syndicats, ni la législation Française.

Mais voilà maintenant que Molex tente d’intimider les salariés à grand coup de fausses informations, en nous privant de salaire et en dénigrant systématiquement les syndicats, et notamment la CGT. Pour des américains de la pire espèce, le dénigrement systématique des représentants des salariés ne m’étonne pas, c’est chose courante dans leurs contrées où l’intimidation est reine, où c’est la loi du plus ripoux qui domine, où la loi de celui qui à la plus grosse arme à feu est celui qui aura le dernier mot !

 

reflexionssurlamediationeuropeene.jpg

 

 

Alors il paraît que Molex s’est engagé dans la « médiation » (si on peut appeler ça comme ça…) afin d’être en mesure de finaliser une solution globale au projet de fermeture d’ici le 15 Septembre. Vous remarquerez que la date en question est souligné et mise en gras au cas où les crétins que nous sommes n’aient pas encore compris que cette date est un ultimatum. Un ultimatum qui est dans moins d’une semaine, un ultimatum qui ne respecte une fois de plus aucun des délais fixés légalement par le code du travail puisque la dernière notification que la DDTEFP a reçu ne peut voir le PSE validé qu’à partir du 1er Octobre 2009.

Au delà, E.Doesburg explique (puisque c’est lui qui est censé écrire ces courriers, mais bien sur !) que « le groupe Molex ne pourra garantir la bonne fin financière du PSE » : voilà de quoi nous faire frémir, l’appât du gain devrait il nous faire se comporter comme des voyous qui ne respecteraient pas les lois de la république ?

Non, les voyous, ce sont bien Molex et ses petits soldats qui eux fonctionnent à la carotte, à ces carriéristes avides d’argent et qui se moquent bien des travailleurs qui les ont si bien engraissés depuis plusieurs années !

 

 

dialoguesocial.jpg

 

 

Et on continue tout au long de ce courrier à faire du chantage en suspendant les mesures de formation par exemple, en se targuant des agissements « de façon déloyale » de « certains partenaires sociaux » qui pollueraient « le dialogue« .

Et bien, en terme de loyauté, il me semble que Molex n’a pas de leçon à nous donner, eux qui ont prémédité cette fermeture depuis des années en copiant les outillages de Villemur, eux qui nous coupe les vivres de façon tout à fait illégale et nous empêche de travailler depuis le 6 Août dernier sans en avoir requis les prérogatives du CE pour fermer l’usine.

Quant au dialogue que certains pollueraient ( la CGT ?? rooo les vilains, c’est sur que d’autres sont beaucoup plus complaisants !), il faut là aussi éclaircir ce que veut dire le mot dialogue ! La signification américaine du mot dialogue ne doit pas être la même qu’en Français : chez Molex, c’est la direction qui fait son monologue toute seule en ne voulant discuter de façon « réelle et sérieuse » (merci Mr Estrosi !) avec qui que ce soit, en terme de reprise d’activité ou de proposition sur les mesures du PSE.

Et la tactique employée pour nous faire avaler la couleuvre est celle du renversement de la situation : « …aucune discussion ne sera possible sans des propositions crédibles et réalistes... ». Effectivement Messieurs Molex et Cie, vous avez décidé depuis 1 an de de ne pas vouloir discuter quand on vous fait des propositions, vous avez décidé depuis un an de nous faire avaler votre PSE tel que vous en avez jugé le contenu suffisant. Vous êtes juge et partie dans cette histoire, et aucune négociation n’est donc possible avec vous.

 

Même le gouvernement vous en fait la remarque, mais un simple « fuck » en guise de réponse aurait suffit, ca éviterais que vous dépensiez des sommes énormes en communiqué de presse et autres artifices inutiles !

 

 

 

fuckyourblog.jpg

 

 

 







ACTUBUZZ BY GBA |
Quoi de neuf Cerise? |
ElAyam.5 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ActuBlog etc...
| Badro
| ENTV, une Pose Café