• Accueil
  • > La direction assignée aux prud'hommes par les salaries

La direction de Molex assignée aux prud’hommes par les salariés

3092009

 

 

La direction traînée aux prud’hommes pour le paiement des salaires d’août

 

AP – 3Août 2009 – 14h45

Une centaine de salariés de l’usine Molex de Villemur-sur-Tarn (Haute-Garonne) a assigné en référé jeudi matin la direction de l’équipementier automobile américain devant le tribunal des prud’hommes à Toulouse pour le paiement incomplet des salaires du mois d’août, a-t-on appris de sources concordantes. L’audience se déroulera vendredi à 9h.

« Nous les avons assignés aux prud’hommes pour simplement réclamer notre dû: l’intégralité du paiement des salaires depuis la reprise du travail le 6 août », a expliqué le secrétaire du comité d’entreprise, Denis Parise (CGT). Or, à cette date, suite à des incidents survenus entre un cadre du groupe et les salariés, la direction avait décidé provisoirement de fermer l’usine de Villemur évoquant des raisons de sécurité.

« Nous sommes très déçus par cette assignation », a indiqué pour sa part Marcus Kerriou, vice-président en charge des ressources humaines à Molex Europe, précisant qu’un accord avait pourtant été trouvé avec les salariés mercredi. « Nous avions négocié avec la délégation syndicale une avance de paiement de deux semaines de congés dans le but de commencer les négociations du plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) dans le cadre de la médiation », a-t-il expliqué à l’Associated Press, regrettant une perte de temps « considérable car nous avons jusqu’au 15 septembre pour finaliser le PSE ».

Par conséquent, le groupe a « stoppé les transferts de sommes », prévus dans cet accord, pour la centaine de salariés qui réclament leur salaire du mois d’août.

Syndicats et direction s’étaient à nouveau rencontrés jeudi matin, en présence du médiateur Francis Latarche, pour discuter des modalités inscrites au PSE. Suspendues, les discussions devraient reprendre lundi à 14h30 à la préfecture de la Haute-Garonne à Toulouse, selon le groupe qui doit « pour l’heure préparer (son) assignation et sa défense ».

« Nous sommes convaincus que les salariés en grève n’ont pas droit à ce salaire », a ajouté l’équipementier automobile américain alors que les syndicats eux refusent de qualifier de grève la période du 6 au 31 août.

Mercredi, la direction de Molex, qui reste déterminée à fermer son usine française le 31 octobre, entraînant le licenciement de 283 personnes, avait annoncé dans un communiqué « l’échec des discussions avec l’acheteur potentiel » présenté par le gouvernement, dont le nom n’a jamais été révélé. « Nous n’aurons pas d’ici le 15 septembre de nouvelles discussions avec une éventuelle société », a assuré M Kerriou. « Au-delà de cette date, ce n’est pas exclu », a-t-il ajouté.

M. Kerriou n’a pas souhaité commenter les propos tenus par Nicolas Sarkozy dans la matinée. En déplacement dans l’Orne, le chef de l’Etat, confirmant que l’Etat « garantira » l’éventuel repreneur de l’usine de Villemur-sur-Tarn, avait jugé « pas fair-play de partir en faisant tout pour qu’il n’y ait pas de repreneur », appelant la direction de Molex à partir en « assumant ses dettes vis-à-vis de ses salariés (…) qui ne sont pas des marchandises ». Quand on part, « on le fait honnêtement. Aux Etats-Unis comme en France, il y a des valeurs à respecter », a-t-il grondé. AP

 

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

 

 

France 3 Sud Midi-Pyrénées 19-20 du 03.09.2009

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

La direction veut nous asphyxier, la direction n’en fait qu’à sa tête, ce n’est pas une décision de justice de plus qui va les impressionner.

 

En bref, j’ai un mauvais pressentiment sur le versement de nos salaires, ils nous prennent en otage comme des Somaliens (hein Marcus !) tout en se mettant le gouvernement à dos, du moins il semblerait que ces derniers réagissent enfin (ça fait plus de 10 mois que l’on crie que ce sont de vrais voyous !!).

Maintenant, que vont faire Sarkozy et Estrosi avec nous ? C’est la question à 10 balles du soir !

Mais faut pas rêver, j’ai bien peur que ce monde la nous méprise autant que Molex, ils font mine de gesticuler mais je ne sais pas si ils ont une réelle volonté, ou même la possibilité d’intervenir !

Il va falloir que les discussions de salons cessent maintenant, il va falloir agir, fini de faire de joli communiqué de presse messieurs Estrosi et Sarkozy!

 

Les salariés attendent des actes forts de votre part, si tel n’était pas le cas, les salariés et leurs organisations syndicales se dégagent de toutes responsabilités des conséquences que pourraient avoir l’attitude provocatrice de la Direction et le laxisme de l’Etat et de ses services

 

Le droit et les décisions de justice doivent être maintenant appliqués et respectés, y’en a assez !!!

 

 

Lire aussi : 

 

 

 

France 3 Sud Midi-Pyrénées 19-20 du 02.09.2009

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

 

 







ACTUBUZZ BY GBA |
Quoi de neuf Cerise? |
ElAyam.5 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ActuBlog etc...
| Badro
| ENTV, une Pose Café