• Accueil
  • > La lettre de licenciement

La lettre de licenciement…

1102009

 

 

poleemploi.jpg

 

 

 

 

Ca y est, on y est !

 

Nous avons reçu la notification de licenciement par lettre recommandé avec accusé de réception ce matin.

 

 

 

France 3 Sud Midi-Pyrénées du 01.10.2009

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Enfin, presque tout le monde devrait l’avoir reçu sauf certains salariés sur des postes d’administratifs (reste à savoir qui…), ainsi que les salariés « protégés » comme les élus des représentants du personnel où c’est l’inspection du travail qui décidera de leur licenciement.

 

Enfin, pour moi, ca y est, je fais donc partie du flot de licenciés économiques de notre pays, du flot de salariés victimes de la crise des capitalistes dont nous payons les pots cassés…

Ces mêmes capitalistes qui se sont bien gavés la semaine dernière puisque l’action Molex a bondi de 4,57% le 21 septembre dernier après l’annonce de prévisions de bénéfices en hausse, juste après un communiqué annonçant la conclusion du plan anti-social et de la fermeture de l’usine de Villemur… (lire ici : Molex relève ses prévisions, l’action en hausse à Wall Street – Reuters le 21.09.2009).

 

Un autre article explique ici que « Molex va mieux et vient de relever ses prévisions de ventes trimestrielles de 15%… », que de bonheur pour ses crevures qui nous mettent dehors sans avoir donné la moindre explication réelle, sans avoir respecté la loi et le droit social, sans avoir respecté 4 décisions de justices, et le tout avec l’aval de notre gouvernement qui a mangé dans la main de cette racaille financière.

 

 

 

flexicuritelicenciement.png

 

 

 

 

Je tiens à préciser également que le PSE dont nous allons « bénéficier » est loin d’être exemplaire contrairement à ce que Escrosi a pu annoncer dans les médias.

Alors certes il est au dessus de la moyenne, mais il est loin d’être à la hauteur de ce que Molex engrange comme pognon, il est loin d’être à la hauteur de ce que les salariés ont vécu pendant 11 mois, il est loin d’être à la hauteur du préjudice subi par nous tous.

Et c’est sans compter ce que le gouvernement sert sur un plateau à un autre capitaliste avec l’argent des contribuables alors que les finances publiques sont au plus mal, et que c’est nous tous qui allons une fois de plus payer ce cadeau bonux que Escrosi et ses amis ont fait à HIG, ce fonds d’investissement à risque qui va se gaver grâce à notre mobilisation sans faille, le tout en méprisant comme son prédécesseur les salariés…

 

 

licenciement1modif.jpg

Cliquez sur l’image pour lire la lettre de licenciement en .pdf

 

 

Je ne ferais aucun commentaire sur le tissu de mensonge exposé dans cette lettre de licenciement, les justifications que Molex avance dans ce courrier n’ont jamais été démontré en dépit du fait que Molex a été condamné à démontrer ces faits en présentant les documents comptables à l’expert de Syndex, ce que Molex n’a jamais fait en se couvrant derrière les lois fédérales américaines entre autres…

 

Ce même expert qui a été expulsé par la milice privé de Doesburg lors de l’ultime réunion de négociations dans la nuit du 15 au 16 Septembre dernier à la Préfecture, sous les yeux des représentants de l’Etat qui n’ont une fois de plus pas levé le petit doigt pour faire respecter la loi !!

Il est beau l’Etat de droit à la sauce Sarkozy…

 

Lire ici :

 

 

Enfin, nous pouvons être fier d’une chose : je me demande encore comment nous avons fait pour ne pas « péter un plomb » et pendre par les roustons certains dirigeants de cette infâme multinationale qui ne fait que détruire le tissu industriel Français (entre autres…) en pillant les entreprises dont les compétences sont indéniables et reconnues par tous.

 

Le prochain sur la liste des sacrifiés de la crise du capitalisme est la dernière entreprise appartenant à Molex en France : Woodhead en Normandie (Caudebec) que Molex a racheté en 2006 et qui fut la plus grande acquisition de son histoire.

Molex est en train de déployer exactement la même tactique pour démanteler ce site : la technique est bien rodée puisque Molex avoue dans la lettre de licenciement avoir démantelé 14 sites dans le monde entre 2007 et 2009, et avoue également avoir foutu à la porte plus de 6700 salariés rien que cette année… (20% de l’effectif total).

Le seul but de cette manoeuvre étant bien sur de continuer à faire des profits toujours plus importants : la preuve puisque Molex a versé cette année plus de 100 millions de dividendes à ses actionnaires contre 75 millions l’année dernière, soit une augmentation de plus de 30%…

 

J’espère simplement que PSA et sa bande de patrons voyous corrompus jusqu’à l’os (lire le mail du 20 Avril 2009) se boufferont les couilles d’avoir laissé partir les productions de Villemur/Tarn aux Etats-Unis et en Chine : Doesburg annonce des délais de livraisons ahurissants, et c’est sans compter sur le volet « environnemental » de la chose…

 

 

merci.jpg

 

 

Enfin, merci Molex, merci Kerriou, merci Colboc, merci P. FORT, merci Doesburg, merci aux cadraillons (G8) qui ont trempés dans la mise ne place des doublures d’outillages et qui, je l’espère de tout coeur, vont se faire enquiller comme il faut par Molex avec le superbe projet « Manufacturing Services » qui visiblement ne se passe pas comme ça devrait, merci à certains pseudo « représentants du personnel » qui ont tout fait pour pourrir la situation afin qu’elle tourne à leur avantage en ne regardant que leurs intérêts personnels dans la nuit du 15 au 16 septembre 2009 (la répartition du budget aura eu le mérite de montrer le vrai visage de certain bien que je n’avais pas besoin de cette preuve pour en être convaincu), merci à la droite ultra-libérale et au gouvernement pour son soutien inconditionnel à Molex, merci à Labinal et au groupe SAFRAN pour son silence assourdissant dans cette affaire, merci à Francis Mer l’actuel Président du conseil de surveillance du groupe SAFRAN et ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie de l’époque qui a autorisé la vente de CINCH à Molex via les services du Ministre de l’Industrie de l’époque qui n’était autre que François FILLON notre bon vieux 1er ministre actuel, merci à Sarkozy pour ses gesticulations médiatiques dont nous sommes habitués depuis plus de 2 ans, merci aussi à Luc CHATEL le porte-mensonge du gouvernement, merci à Escrosi pour son double discours permanent et son superbe dossier de « réindustrialisation » pour les 15 futurs smicards de la société « NewCo », merci aux services de la préfecture qui sont des ripoux et des suppos du capital, merci au NASDAQ et à Wall-Street, merci d’avance pour nos enfants et nos familles qui vont maintenant subir l’angoisse du chômage et de pôle emploi après avoir subi le désarroi de ces 11 mois de lutte, merci aux banquiers qui ont en plus l’indécence de contacter les futurs licenciés de Molex pour leur proposer de placer les futures indemnités de licenciement…

 

Je m’arrête la car je pourrais en écrire 10 pages…

 

 

mediumlicenciementblog.gif

 

 

 

 

 







ACTUBUZZ BY GBA |
Quoi de neuf Cerise? |
ElAyam.5 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ActuBlog etc...
| Badro
| ENTV, une Pose Café