• Accueil
  • > Ce qui se passe chez Molex ne me va pas

« Ce qui se passe chez Molex ne me va pas… », nous non plus Mr Sarkozy !

10092009


 

 

 

gesticulation2.jpg

 

 

 

Oui, ce qui se passe chez Molex ne me va pas, comme vous Messieurs Sarkozy et Estrosi !

 

Mais qu’attendez vous pour réagir ? Qu’attendez vous pour faire respecter la législation et le droit social, vous M Sarkozy qui avez clamé dans une dépêche AFP du 13 Août dernier que « le respect du droit social est non négociable » ?

 

Quand vous clamez à Caligny le 3 Septembre dernier : « Il y a des comportements que je n’accepterais pas, et je le dis, ce qui se passe chez Molex ne me va pas… » , nous attendons toujours les conséquences de ces belles paroles, nous attendons toujours de savoir à quelle sauce les salariés que nous sommes allons être mangés. Car depuis ces belles déclarations, rien n’avance dans le dossier Molex, bien au contraire.

Et la réunion d’aujourd’hui, en présence du médiateur de la république Mr Francis Latarche que vous avez nommé le 13 Août dernier à la demande de la direction de Molex nous laisse un goût amer car nous avons tout les jours un peu plus l’impression que le gouvernement joue un double jeu, que le gouvernement a un double discours, le tout pour tenter de noyer le poisson.

 

En effet, quand Mr Estrosi et ses acolytes du Ministère nous demandent « officieusement » de gagner du temps pour que le plan social soit retardé afin de trouver des solutions, et que dans le même temps, le médiateur ainsi que les services de la Direction Départementale du Travail nous pressent de négocier en brandissant la menace que Molex pourrait partir le 15 Septembre sans que le PSE (Plan de Sauvegarde de l’Emploi…) soit « négocié », nous avons clairement le sentiment que l’on se moque de nous, que le gouvernement se moque ouvertement des salariés de Villemur/Tarn et que son seul soucis est de tenter par tout les moyens de désamorcer la fronde sociale que notre pays est en train de vivre depuis des mois.

 

Le gouvernement aurait il peur que l’étincelle qui pourrait allumer le feu parte de Villemur/Tarn ?

C’est clairement l’impression que ça me donne !

Et ce n’est pas en agissant de la sorte que les salariés de Molex que nous sommes vont rester serein ! Bien au contraire, la tension monte tout les jours un peu plus et la responsabilité d’une explosion de colère ne pourra être rejetée que sur le laxisme de l’Etat et de ses services qui ne jouent absolument pas leur rôle de garants des lois de la République en exigeant de la Direction Molex le paiement des salaires et la liberté du travail.

 

Et oui, les salariés de Molex attendent encore et toujours le paiement de leur salaire alors que votre Ministre de l’Industrie, Mr Estrosi, a déclaré lui aussi dans une dépêche AFP du 25 Août que : « En droit, ces salaires sont dus« …

 

Et oui, les salariés de Molex attendent encore et toujours de pouvoir travailler et de pénétrer sur le site alors qu’une décision de justice du 11 Août dernier n’a pas autorisé la direction de Molex a fermer « provisoirement » cette usine.

Fermeture qui est illégale puisqu’une procédure de consultation du Comité d’Entreprise aurait du être mis en oeuvre à ce sujet, ce qui n’a évidemment pas été fait !! Une entrave de plus aux prérogatives du CE, alors même que 2 dirigeants de Molex sont convoqués en correctionnelle  le 17 Novembre prochain pour des faits similaires…

Tout cela s’apparente à un lock-out déguisé, une procédure illégale en France depuis 1968 !

 

 

C’est d’ailleurs les salariés qui ont du assigner la direction de Molex aux prud’hommes pour le paiement de leur salaire. Et dans l’éventualité d’une décision en notre faveur le 18 Septembre prochain, je ne vois pas pourquoi Molex s’exécuterait cette fois ci puisque ces derniers n’ont pas respecté les 2 dernières ordonnances du juge.

 

fermetureprovisoire.jpg

 

 

Malgré ce que le chef de l’Etat ainsi que son fidèle Ministre de l’Industrie peuvent en dire dans leurs nombreuses gesticulations médiatiques, les salariés de Molex ont clairement le sentiment, tout comme beaucoup d’autres salariés dans notre pays, qu’il y a deux poids, deux mesures, que les puissants de ce monde ne respectent rien ni personne, que c’est la loi du Far West qui prime avant tout !

 

Y’aurait il la dessous des faits qui nous dépassent, nous les salariés de Molex ?

La vente en 2004 par SNECMA (entreprise d’Etat à l’époque) à Molex au tiers du prix habituellement pratiqué serait elle truffé de petits arrangements entre amis ?

Serait ce à cause d’un ami politique de Christian Estrosi, Francis Mer, grand patron du Medef et ministre de l’économie, des finances et de l’industrie de l’époque, qui a autorisé, le 24 mars 2004 (voir la pièce jointe), la vente de Cinch Villemur à Molex dont voulait se débarrasser la SNECMA, devenu Safran que préside… Francis Mer depuis 2006 ?

 

Nous n’en serons jamais rien…

 

 

voyou.jpg

 

 

 

 







ACTUBUZZ BY GBA |
Quoi de neuf Cerise? |
ElAyam.5 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ActuBlog etc...
| Badro
| ENTV, une Pose Café