• Accueil
  • > 15 a 20 salaries, et pourquoi pas 2 tant qu'on y est

15 à 20 salariés, et pourquoi pas 2 tant qu’on y est ?

14092009

 

 

neant3.jpg

 

 

Voila le fameux projet de reprise de Sarkozy et de ses fidèles lieutenants : un fonds d’investissement américain qui se nomme HIG Capital d’une part (rien que le mot capital fait frémir !), et d’autre part  Molex offrirait gracieusement 2 millions de chiffres d’affaires (oui oui !) composés de vieilles saloperies dite « en fin de vie » ce qui occuperait 15 à 20 salariés !!!!!  Non, on ne rêve pas, c’est bien 15 à 20 salariés, il ne manque pas un zéro…

Et pourquoi pas seulement 2 salariés tant qu’on y est !!

Mais le plus fort, c’est que Estrosi s’en gargarise en conférence de presse, et se permet d’ajouter que ce projet pourrait voir 50 à 60 salariés d’ici à fin 2010 !!

 

On atteint des sommets de foutage de gueule alors même que le directeur adjoint du cabinet d’Estrosi, Didier Wisselmann, nous racontait 15 jours auparavant qu’il ne pourrait pas se permettre de présenter un projet aussi ridicule au gouvernement !!

 

Estrosi s’en est même laissé aller à lancer « qu’il a fait tout ce qu’il pouvait », une phrase que son copain Sarkozy avait  lui aussi lancé avec Gandrange !

 

 

gesticulation2.jpg

 

 

Quand on regarde que :

 

- Connecteur Cinch générait 65 millions d’euros de chiffre d’affaire quand Molex nous a racheté à SNECMA et qu’aujourd’hui ils seraient prêt à laisser 2 millions, la bonne affaire (quelle générosité)

- que ce chiffre d’affaire de 2 millions et les produits concernés correspondent exactement à la proposition que Molex avait déjà évoqué il y a 6 mois dans le cadre de la réindustrialisation,

- que Molex nous a racheté à une entreprise d’Etat pour le tiers du prix de sa valeur (environ 23 millions d’euros alors que le prix de vente d’une entreprise correspond en moyenne à un an de chiffre d’affaire, belle ristourne !),

- que le ministre de l’économie, des finances et de l’industrie de l’époque, qui a autorisé la vente n’est autre que Francis MER, un grand patron du MEDEF, ami politique d’Etrosi et CIE, mais surtout qu’il est aujourd’hui le président de SNECMA (qui est devenu SAFRAN),

- que Mme LAGARDE présidait le cabinet international Baker & McKenzie, ce cabinet d’avocat qui conseillait le groupe SNECMA à l’époque et qui aurait même eu un rôle d’assistance juridique dans la cession à Molex, un rôle qui est réservé normalement aux banques d’affaires, (lire ici : Molex : Lagarde ministre ou avocate ? – Marianne2 le 10.09.2009)

- que Molex se permet de ne pas respecter les lois et les décisions de justice en toute impunité, sans que Estrosi et les autres ne lèvent le petit doigt,

 

on est en droit de penser clairement que le dossier Molex est truffé de petites magouilles politico-financière, et que tout ça sent très mauvais !!

 

Est-ce que Estrosi est assez bête pour croire que nous allons nous satisfaire d’un financier américain aux dents longues qui est certainement aussi pourri que Molex, que nous allons nous satisfaire de la reprise de 3 péquins et demi sous peine que ce Monsieur aurait fait tout ce qu’il pouvait alors que le gouvernement n’a rien fait de ce qu’il devait faire : FAIRE RESPECTER ET ÊTRE GARANT DES LOIS DE LA REPUBLIQUE avant tout.

Comme l’a lancé Guy Pavan aux journalistes : il y a vraiment quelque chose qui ne va pas !!

 

 

laluttesedurcit.jpg

 

 

Comment d’ailleurs Estrosi ose-t-il balancer des choses pareilles aux médias sans qu’on lui rie au nez, comment ose-t il présenter à des salariés un projet aussi peu respectueux des travailleurs que nous sommes, aussi peu respectueux des familles qui souffrent depuis 11 mois. Qu’attendez le gouvernement depuis 11 mois pour se sortir les doigts ?

Estrosi pense-t il vraiment que quelqu’un soit capable d’accepter un tel chantage de la part de Molex, ce chantage qui consiste à faire entériner le plan social sans quoi ce pseudo-projet minable ne verrais pas le jour ? Mais qui, un tant soit peu censé, pourrait avaler une telle couleuvre, il faut pas abuser !

 

 

 France 3 Sud Midi-Pyrénées du 14.09.2009

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Après Kerriou, ce voyou de la pire espèce, qui nous a traité de « pirates somaliens » et de crétins, c’est au tour des services du gouvernement de nous prendre pour des abrutis, de nous prendre pour les idiots du village, le tout en cautionnant l’ultimatum de la direction qui se termine mardi 15 à 23h59 (heure française ?) et qui n’a aucune valeur juridique (une de plus).

 

Tout cela aura été parfaitement orchestré de la part des deux parties, le timing aura été parfaitement synchronisé. La complaisance de nos gouvernants qui ne respecte rien ni personne est absolument insupportable !

 

Personne ne peut nier que nous avons maintenant la preuve irréfutable que ces messieurs du gouvernement nous méprise tout autant que ces voyous de la finance ! (mais je n’avais pas besoin d’un exemple de plus pour en être convaincu malheureusement…)

 

 

voyou1.jpg

 

 







ACTUBUZZ BY GBA |
Quoi de neuf Cerise? |
ElAyam.5 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ActuBlog etc...
| Badro
| ENTV, une Pose Café